Cousettes·Partenaires

Oh Gabriel – ou l’histoire de rencontreS

Aujourd’hui, je vais vous parler de 2 choses (faut bien que je rattrape mes absences répétées ici).
Et même de 2 rencontres. Attention, y’a du texte!

La 1ère, c’est un nouveau partenariat, avec le site de vente en ligne de tissus tissus.net.
J’ai été contactée il y a plusieurs mois, comme ça, un jour, par une personne de chez eux me disant qu’ils aimaient bien mes cousettes et me demandant si un partenariat avec eux m’intéresserait… ignorant tout de la chose, j’étais bien sûr ravie tu parles, moi la petite couturière amatrice attirant l’œil d’un site de tissu!

Le deal était qu’on m’envoyait un tissu au choix, et je faisais une cousette au choix, un petit article blog et/ou instagram et deal! Donnant-donnant, tout bénéf’ pour moi (bonjour, vous voulez bien coudre un truc de votre choix avec un tissu de votre choix? Quelqu’un a-t-il, hormis sous l’emprise de choses inconnues, répondu « non » à ca?).

J’avais donc eu l’occasion cet été de réaliser une robe Aldaia en jersey blanc rayé gris et oiseaux qui brillent, et une Lisbonne en jersey bio certifié GOTS noir à flamants roses, et que j’ai reçu aussi gracieusement tout le nécessaire pour me faire un bomber sweat en minky rose de la marque Marble Grave. Rien que ça, j’étais sur mon petit nuage!


Il y a ensuite eu plusieurs changement d’interlocuteurs, le partenariat était resté en stand by. Moi je n’avais rien à y redire, ce qui est pris est pris, déjà bien contente que ça m’arrive.
Puis il y a environ 2 mois, peu de temps avant ma reprise du travail, Holy me contacte.
Holy elle est super sympa, elle est francophone (oui car la société est allemande et avec ma dernière interlocutrice on parlait anglais ce qui ne me gêne pas mais me limite un peu quand même pour mes nombreux blablas – c’était peut-être une stratégie remarque!). Et Holy elle me dit qu’elle reprend la main sur les partenariats et que bon qu’est-ce que je voudrais faire avec eux, toussa…ben moi je fais ce que vous me proposez M’dame hein!

Donc elle me propose encore une fois de choisir un patron de mon stock ou un patron qu’ils vendent et le matériel qui va bien pour le faire.

Et voici après tout ce laïus qu’arrive enfin Gabriel (ah ben quand même, c’est vrai qu’elle cause drôlement), ma 2ème rencontre.

Gabriel, c’est un patron de Chez Machine, marque que j’affectionne particulièrement (je t’en parle là et ). A la rentrée dernière, lors de leur dernière collection, était sorti LE patron de veste/blouson Gabriel, le patron que je cherchais depuis longtemps. Pourquoi? Pour tout vous dire, j’ai un vieux blouson Pimkie simili cuir beige esprit motard que j’adore mais qui commence à tordre du nez (le simili s’effrite, miam). Je voulais me le refaire, et là bim, miracle du Béarn (Chez Machine est une marque béarnaise, comme la sauce mais en fait non, suivez quoi). Patron acheté, extension pour doubler ledit patron achetée aussi (elles sont comme ça les filles de Chez Machine, patron à la carte). Il n’y avait plus qu’à…trouver le tissu (la base)!

Et bim, pfaf, tchatcha, j’avais un patron à réaliser, on me proposait des fournitures. Chez machine + tissus.net = amour pour toujours (ça va j’ai le droit d’avoir 8 ans dans ma tête).

Sur les conseils de Holy, j’ai choisi un simili cuir bleu navy pas cher du tout (9.95€ le mètre), souple, légèrement extensible, un régal à travailler (ça reste du simili donc y’a quand même certaines précautions d’usage), une fermeture éclair divisible 50cm et le fil assortis (tant qu’on y est), et Holy me rappelle que le simili se travaille avec des aiguilles cuir donc que j’oublie pas si j’en ai besoin. Trop sympa la fille j’vous dis!

J’ai tout reçu, j’ai tout préparé, j’ai tout coupé. C’est un patron Chez Machine, et en toute objectivité, je peux vous dire que comme d’habitude tout s’est bien passé, car pour les étapes techniques « vas-y rentre le ventre, serre les fesses, arrête de respirer, tout va bien se passer », t’as une vidéo YouTube avec un sew-along pour les manœuvres ardues (je pense évidemment à la partie couture du bas de manche tissu principal avec bas de manche tissu doublure par la méthode de la prise en fourreau).

S’agissant d’une pièce en simili cuir, nul repassage autorisé (c’est du plastique quoi, ça fond). Donc les étapes de repassage ont été remplacées par des étapes de surpiqures. Toutes les coutures devant, dos, fente de bas de manches, ainsi que les poignets, col et bande de bas de blouson ont été surpiquées pour une finition aux petits oignons (pas parfaite, la surpiqure sur simili ne pardonne pas, toi même tu sais).

Pour la doublure, j’ai usé d’une belle viscose (douce, souple, fuyante, où est passé mon amidon, ah ben faut que j’en achète!) de mon stock (bonjour #greenfriday), avec des fleurs bien sûr, moi j’aime bien, pour un blouson motard certes, mais motarde surtout (ne rajoutez pas de U c’est inutile ici…je vous laisse la comprendre celle-là).

Et le résultat? Je suis ravie, j’ai le blouson dont je rêvais, patron fait par une marque que j’adore, avec des fournitures gracieusement offertes par un super partenaire, tout matche bien (roo mais parle français bon sang), tout concorde bien, bref, I’m happy!

Photos ? 



 

Alors, vous aimez? Et même sans la moto, ça le fait ! 

8 commentaires sur “Oh Gabriel – ou l’histoire de rencontreS

  1. C’est vrai qu’il est superbe ton blouson ! C’est chouette de pouvoir tester des tissus comme ça ! Quant aux patrons de Chez Machine, je viens juste de recevoir une petite commande …depuis le temps que je voyais passer les réalisations des copinettes, ça devenait indécent de ne pas encore en avoir cousu un seul !!!
    Bises,
    Claire

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s