Capsule 2017·Cousettes

Avril [je couds ma garde-robe capsule 2017]

C’est l’histoire d’une fille qui n’avait jamais porté de combinaison de sa vie (hormis pour le ski, mais peu commode au quotidien), et qui en a cousu 2…

Il y a quelques mois, j’ai fait connaissance d’une toute jeune marque de patron, le laboratoire familial. De très jolis modèles, très féminins, très soignés. Je parcours les différents patrons et là, je tombe sur Honorine… Coup de coeur immédiat. Mais le prix du patron papier (pas de format PDF à ce jour) me freine un peu, il s’agit d’une pièce particulière, vais-je mettre 17€ dans un modèle qui ne m’ira peut-être pas ? 

Je mets de côté, puis Clo arrive avec son challenge Garde-robe capsule 2017, et dans la liste, se trouve une combinaison ! 

L’occasion est trop belle, je retourne voir Honorine et elle me plait toujours autant : féminine, classe, soutien-gorge compatible (c’est important, les décolletés dos c’est sublime, mais pas commode), je la vois de suite en crêpe noir de chez The Sweet Mercerie, que j’avais en ligne de mire.

Le tout commandé et reçu, je découvre le patron et les instructions pendant que le tissu sèche. Je ne vous cache pas que je suis assez décontenancée par ce petit livret cartonné de 2 pages, sans aucun schéma ni photo, et ça me fait un peu peur…
Je le relis 2, 3 fois, pour constater qu’à priori, il n’y a rien d’insurmontable dans la construction du vêtement et que c’est même très explicite (je « vois » les étapes de montage rien qu’en lisant).

Notez quand même que j’ai déjà réalisé des pantalons, posé une parementure, ainsi qu’une fermeture invisible. Ce modèle n’est pas accessible aux débutantes en couture, pas sans aide du moins.

J’ai pu, avec ce modèle (le tissu était alors sec et coupé 😊), réaliser mes toutes premières poches passepoilées ! Elles sont presque réussies…(il y a un tuto sur le site de Le laboratoire familial, mais j’ai préféré  cette vidéo YouTube très bien faite).

Au final, un très joli modèle qui demande attention et précision mais sans difficulté réelle (prévoir des finitions à la main pour le maintien de la parementure et du col).

Je vous montre ? 

Détail des poches avant relevées d’un passepoil doré.

Détail de la fermeture éclair invisible et des raccords ceinture dont je suis plutôt fière et aperçu d’une des poches passepoilées arrière dont je suis un peu moins fière…😊

D’ailleurs, au porté, elles baillaient.

Ma bible couture, j’ai nommé Zaziepique sur Instagram, m’a suggéré de les fermer par points invisibles à la main puisque de toute façon « tu mettras jamais la main dedans » (ce qui est vrai). Dont acte. Et c’est parfait ! 

Résultat : je l’adore cette combinaison pantalon, très classe, elle taille très bien. Un décolleté bateau devant très féminin, un décolleté dos ouvert juste comme il faut joliment bordé d’un col délicat, ce noeud sur l’épaule ajoutant encore un petit chic à cette pépite. 

Mais si vous vous souvenez du début de l’article, je vois ai parlé de 2 combinaisons.

Et oui, prise dans ma lancée, j’en ai réalisé une autre en jersey cette fois, pour un style un peu à l’opposé de la 1ère 😄

J’ai eu la chance de gagner lors d’un concours Instagram le livre Jersey pour toutes. Et dedans, qu’il y a t’il (entre autre) comme patron ? Oui, une combinaison pantalon ! 

Un passage chez Diffuslaine tissus Gradignan plus tard, armée de 2,20m de jersey de coton gris foncé d’une qualité parfaite, je débute ma combinaison.

Tout se passe très bien, la fourche de la partie pantalon m’avait semblé haute au décalquage mais bon, on verra bien à l’essayage.

J’ai choisi d’adapter ce modèle avec des manches courtes,  ce livre proposant des patrons tous modulables entre eux, ce qui est top ! 

Quasiment toute surjetée, pose des élastiques taille à la MAC (je n’ai pas fixé le décolleté V car je la porte avec un débardeur ou un body dessous et si besoin, je mettrai une petite broche pour tenir le devant).

Et je l’essaie : 

Vous le voyez le côté sarouel non prévu et pas du tout esthétique ? 

J’en parle comme d’habitude sur Instagram, et les IG copines me conseillent en majorité de reprendre la fourche pour la raccourcir (à cause des élastiques je ne voulais pas démonter la partie basse de la partie haute, en plus ça aurait fortement réduit la taille des poches).

J’ai donc repris ma fourche avec moultes essayages avec aiguilles (bonjour acupuncture maison aïe ! ), et j’ai donc repris depuis mi-cuisses jusqu’à l’entrejambe, arrivant à une reprise à ce niveau de 8cm ! 

Et voici donc le résultat : 

C’est mieux non ? 😉

J’y suis très bien, à porter au quotidien pour une tenue confortable, jolie et pratique (oui parce qu’avec la 1ère, petit conseil d’amie, n’attendez pas le dernier moment pour aller vous rafraîchir 😉).
Allez, rendez-vous le mois prochain pour la capsule de Mai, qui va se coupler avec un test patron génial  #teasingdeouf 😊

9 commentaires sur “Avril [je couds ma garde-robe capsule 2017]

  1. Coucou Louise !
    Je découvre ton blog car je suis en train de coudre cette combi à laquelle tu rends honneur avec cette magnifique version.
    Meme si je ne suis pas débutante, j avoue que je buggue sur le montage du col dos. Accepterais tu de m aider ?
    Merci d avance

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s